Tag: Mon coin couture

J’organise ma rentrée couture avec Frou-Frou : #5 Housse pour machine à coudre

Depuis la rentrée je vous présente les cousettes que j’ai réalisées pour organiser mon coin couture. J’ai commencé avec le tapis pour machine à coudre, puis la poubelle à fils, le range-aiguille et enfin le protège carnet de note.

Aujourd’hui je vous présente le dernier accessoire cousu dans le cadre du partenariat avec Frou-Frou : il s’agit de la housse pour machine à coudre.

housse-mac-ledecousu

Contrairement aux autres réalisations, pour celle-ci je suis partie d’un tutoriel. Il s’agit du tutoriel présent dans « Petits riens pour découvrir la couture« , un des quatre ouvrages de Mélanie Voituriez que je vous avais présenté l’an dernier.

La housse pour machine à coudre, un élément décoratif

Comme je le disais dans un billet précédent, en attendant d’avoir mon atelier couture, j’envahie le salon avec ma machine et mes tissus. Nous avons acheté deux meubles qui me permettent de ranger mes tissus et une bonne partie de mon matériel. Ma Brother a sa place sur le dessus d’un des deux meubles.

Lors de l’achat, la machine était fournie avec un capot rigide de protection, très pratique pour la protéger les chocs et même de la poussière, mais tout de même moins joli qu’une housse en tissu.

Ça fait un petit moment que j’avais repéré la housse en tissu de Mélanie Voituriez et quoi de mieux que de jolis tissus de chez Frou-Frou pour la réaliser ?

tissu-froufrou-ledecousu

La réalisation de la housse est relativement facile et les étapes sont très bien expliquées. Le point le plus complexe se trouve peut être dans la réalisation du patchwork afin de bien faire coïncider tous les carrés.

Pour cette réalisation j’ai de nouveau utilisé mon porte-craie pour tracer de belles lignes droites sur lesquelles coudre. Ça permet de faciliter les repères et pour moi c’est un véritable gain de temps et la surêté de coudre de jolis carrés bien droits !

tissu-craie

Conseil : lorsque l’on coud, et encore plus dans le cas d’un patchwork, il est très important d’aplatir les coutures au fer ! À mes débuts couture, j’avais tendance à sauter cette étape mais elle s’avère vraiment importante pour de jolies finitions. Faites l’essai, vous verrez clairement la différence ! :)

Et vous ?

Comment protégez-vous votre machine à coudre ? Avez-vous un capot de protection, une housse du commerce ou une housse en tissu fait-main ?

housse-mac-1

housse-mac-2

Je profite de cet article pour remercier Frou-Frou pour ce partenariat que j’ai été ravie de réaliser et je vous remercie VOUS pour vos retours sur mes réalisations « J’aménage mon coin couture » .

J’ai eu plaisir à réaliser cette petite série de cousettes et je suis ravie de recevoir des photos de vos réalisations. Vous pouvez continuer à me les envoyer par mail à l’adresse : ledecousu.

Et n’hésitez pas à proposer d’autres idées de réalisation pour aménager son coin couture :)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article :
Pin It

J’organise ma rentrée couture avec Frou-Frou : #4 Protège carnet

Lorsque je ne suis pas derrière ma machine à coudre, je garde toujours à porté de main un petit carnet dans lequel je note toutes mes idées couture, je gribouille des petits dessins de réalisation que je souhaiterai coudre… Il me sert également à noter les dimensions lorsque je me lance dans un projet sans patron ou lorsque je prépare mes tutos couture. En somme, il est souvent avec moi, dans mon sac, etc… il a donc besoin d’être un minimum protégé pour ne pas trop s’abimer !

protege-carnet-ledecousu

Comment coudre un protège carnet ?

Pour protéger ce petit carnet et le transporter avec le minimum nécessaire, j’ai donc décidé de me coudre un protège-carnet. Je suis parti du même type de réalisation que je couds lorsque je fais un protège carnet de santé, en plus petit et avec quelques ajouts. J’ai reporté sur le tissu les mesures des différents éléments que je souhaitais découper grâce à mon porte-craie, un des outils indispensables en couture pour moi :)

protege-carnet

protege-carnet-envers

 

protege-carnet-ledecousu-int

J’ai commencé par ajouter une petite poche pour y glisser un crayon de papier ou un stylo, pour avoir toujours de quoi noter dans mon carnet ! J’ai également ajouté une poche un peu plus grande pour y glisser une règle ou des petits papiers, par exemple.

ledecousu-silhouette

Pour personnaliser le devant, j’ai utilisé ma Silhouette Portrait pour découper le mot « Notes » dans du flex blanc. J’ai apposé le thermocollant sur un appliqué que j’avais fait auparavant.

Petite astuce pour de jolis appliqués : Pour bien réussir votre appliqué et éviter que le tissu gondole, je vous conseille de rigidifier le tissu de votre appliqué avec de la vlieseline thermocollante. En ce qui me concerne je trouve que de cette façon le point zig-zag est beaucoup plus réussi que lorsque je ne passe pas par cette étape !

Comment améliorer ce protège carnet ?

Je pense améliorer quelques points dans ma prochaine version.

Tout d’abord, je n’ai pas utilisé de système de fermeture et c’est un tort, car ce n’est pas très pratique lorsqu’on le glisse dans un sac à main. À la base je pensais utiliser des pastilles de scratch adhérentes mais celles que j’ai achetées n’adhèrent pas très bien au tissu.

Enfin, ce protège carnet est trop souple, j’utiliserai donc de la vlieseline afin que mon protège carnet ait une meilleure tenue.

Et vous ?

Utilisez-vous également un petit carnet où noter toutes vos idées coutures ? Comment procédez-vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article :
Pin It

J’organise ma rentrée couture avec Frou-Frou : #3 Range-aiguilles

Dans mon article précédent je vous ai présenté mon pique-aiguilles aux couleurs Frou-Frou, très pratique lorsque je suis en train de coudre, il me permet de ranger rapidement mes épingles lorsque je les ôte de mon ouvrage.

En complément de ce petit accessoire, j’ai également cousu un range-aiguilles, qui me permet de ranger mes aiguilles à coudre et épingles et ainsi les transporter facilement si besoin.

range-aiguille-ledecousu

Comment réaliser à range-aiguilles ?

Le range-aiguilles est un accessoire assez facile à réaliser, qui ne demande pas beaucoup de tissus. Vous pouvez très bien le réaliser à partir de vos chutes de tissus par exemple, ça peut être un bon moyen de les recycler ;)

J’ai choisi de réaliser le mien avec une forme arrondie sur un côté.

Petite astuce pour les découpes arrondies : en règle générale, j’essaie de trouver dans mes placards une tasse, un bol ou un bougeoir, qui correspond à la dimension souhaitée. Je le pose sur mon tissu et je dessine le contour avec mon porte-craie. Si j’ai besoin de tracer un cercle d’une dimension précise, qui ne correspond à aucun de mes « outils », j’utilise alors un compas.

range-aiguille-ledecousu-1

Pour renforcer l’extérieur du range-aiguilles, j’ai choisi d’insérer une couche de molleton entre les deux tissus. Pour l’intérieur, j’ai opté pour de la feutrine. Cette matière laisse pénétrer les aiguilles facilement et ne laissent pas de trous lorsqu’on les enlève, contrairement au coton sur lequel on risque de laisser de petites marques suivant la taille de l’aiguille.

pochette-aiguille-ledecousu

Pas à pas pour réaliser un range-aiguilles

  • Découper 3 rectangles de taille 22,5cm x 11cm (2 rectangles dans du coton – ici les jolis coupons Frou-Frou – et un rectangle dans le molleton ;
  • Arrondir les petits côtés (voir méthode décrite précédemment) ;
  • Superposer le tissu fleuri et le tissu uni endroit contre endroit puis le molleton ;
  • Coudre à 5 mm du bord, en laissant une ouverture de 4 cm sur un des longs côtés ;
  • Retourner et fermer au point invisible.

Voilà pour l’extérieur, que nous appellerons par la suite la « couverture ».

  • Découper 2 rectangles de feutrine de taille 17cm x 8cm. Il est important que les morceaux de feutrine soient plus petits que les tissus de la couverture ;
  • Arrondir les petits côtés des morceaux de feutrine (vous pouvez également faire une découpe au ciseau cranteur, que vous laisser telle quelle, si vous le souhaitez) ;
  • Placer les deux morceaux de feutrine à l’intérieur de la couverture en coton cousue précédemment ;
  • Bien centrer en hauteur et largeur puis effectuer un point droit dans la hauteur, au milieu pour rattacher les morceaux de feutrine à la couverture.

Conseil : Faire une surpiqure à 3 mm du bord sur la couverture pour une meilleure finition de l’extérieur du range-aiguille.

pochette-range-aiguille

 Et vous ?

Qu’utilisez-vous pour ranger vos aiguilles ? Préférez-vous les laisser dans leur emballage d’origine ou avez-vous une pochette range-aiguille ?

Et surtout, si vous utilisez mon tuto, envoyez-moi vos photos ! Je serai ravie de découvrir vos versions du range-aiguille. :)

Edit : Pour vos photos, vous pouvez me les envoyer par mail à l’adresse suivante : ledecousu

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article :
Pin It

J’organise ma rentrée couture avec Frou-Frou : #2 Poubelle à fils et pique-aiguille

Comme je vous disais dans l’article où je vous présentais mon tapis pour machine à coudre, pour la rentrée j’ai décidé d’organiser mon coin couture ! Un défi que je relève en partenariat avec la mercerie contemporaine Frou-Frou.

Je continue donc la présentation de mes réalisations avec aujourd’hui la poubelle à fils

poubelle-a-fils-coin-couture

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais lorsque je couds, je me retrouve rapidement avec plein de petits fils et bouts de tissus, qui tombent par terre ou s’accrochent à mes tissus ! Si on ne fait pas le tri petit à petit, ça peut vite devenir le bazar ! Pour pallier à cela, ça faisait un petit moment que j’avais l’idée de me coudre une poubelle à fils. 

Comment réaliser une poubelle à fils ?

Pour coudre cette poubelle à fils, je suis partie du tuto du vide-poche réversible que je vous avais proposé il y a quelques mois.

tuto-poubelle-a-fils

J’ai décidé d’appliquer de la vlieseline® lamifix* sur le tissu intérieur.  Je vous avais parlé l’an dernier de ce film thermocollant qui permet, en quelques sortes, de transformer n’importe quel coton en coton enduit. Avec ce film appliqué sur mon tissu, c’est beaucoup plus facile de vider la poubelle, les fils n’accrochent pas au tissu ! 

interieur-poubelle-a-fils

Et plutôt que de déposer ma poubelle à fil sur la table, j’ai choisi de la suspendre, via un biais, à un petit pique-aiguille concocté pour l’occasion ! :)

Tuto pour réaliser un pique-aiguille rapide

Pour réaliser le pique-aiguille, j’ai cousu 2 petits rectangles de tissus ensemble, sans oublier d’y glisser mon biais et de laisser une petite ouverture pour retourner l’ouvrage. Une fois retourné à l’endroit, j’ai rempli mon petit coussin de sable de décoration puis je l’ai fermé au point invisible. Très pratique, le sable de décoration permet de lester le pique-aiguille et ainsi bien tenir la poubelle à fils. Le sable de décoration étant fin, les aiguilles s’enfoncent facilement dans le pique-aiguille.

Pique aiguille

Une nouvelle réalisation qui, comme le tapis pour machine à coudre, permet d’avoir à porté de mains des outils bien pratiques !

* Retrouvez mon pas-à-pas concernant l’utilisation de vlieseline® lamifix.

Et petit à petit, mon coin couture s’organise…

DSC02747 - copie

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article :
Pin It

J’organise ma rentrée couture avec Frou-Frou : #1 Tapis pour machine à coudre

Rentrée couture : on s’organise !

C’est la rentrée ! Et même si pour moi elle n’est plus synonyme d’école, je trouve que c’est une bonne occasion pour prendre de nouvelles résolutions. Cette année j’ai décidé de prendre de bonnes résolutions en couture et plus particulièrement sur l’organisation de mon coin couture.

Lorsque l’on débute en couture, nous n’avons pas besoin de beaucoup de matériel mais si on y prend goût, il faut bien avouer que ce loisir risque vite de devenir encombrant ! Comme bon nombre d’apprenties couturières, je rêve d’avoir une jolie pièce dédiée à la couture mais en attendant que ce rêve se concrétise, c’est mon salon qui se transforme, soir et week-ends, en atelier couture ^^

J’ai décidé de profiter de la rentrée pour coudre plusieurs réalisations qui m’aideront à m’organiser en couture. Et pour ce défi, j’ai l’immense plaisir d’être en partenariat avec la marque Frou-Frou ! (ouiiii cette marque dont je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises et dont je suis fan ! :D).

DSC02682

Tapis pour machine à coudre

Lorsque je commence à m’installer et à sortir tout mon nécessaire de couture, la table du salon se retrouve rapidement encombrée… pas facile de retrouver mes petits ciseaux ou mon découd-vite ! J’ai donc choisi de commencer par coudre un tapis pour machine à coudre.

schema-ledecousu

Après quelques recherches sur Pinterest, j’ai choisi d’opter pour un modèle simple et efficace. J’ai fait quelques gribouillis dans mon carnet afin de poser les bases, me faire une idée du rendu global… et hop, je me suis lancée dans la coupe et la couture !

Je l’ai molletonné de façon à amortir un peu le poids de ma machine sur ma table de salon. J’ai choisi de coudre des poches de différentes tailles sur le devant : une pour les stylos, une seconde pour ma boite à canette, une autre pour mes pieds de biche … C’est vraiment idéal pour retrouver facilement les petits accessoires et les avoir toujours à portée de main.

poche-ledecousu

Grâce à mon tapis pour machine à coudre et la nouvelle organisation qu’il m’apporte, je gagne en efficacité ! Et c’est sans compter sur les autres réalisations que je vous présenterais prochainement… :)

tapis-mac-ledecousu

Et vous ?

Avez-vous une pièce dédiée à la couture ? Quelle réalisation vous permet d’optimiser votre organisation ?

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article :
Pin It

X

Retrouvez le Dé Cousu sur :


Twitter     Facebook     Pinterest     Hellocoton     Instagram